• Diaporama

    Siñal Exhibition

      29-30 mai 2018 : Le Rendez-vous de la Bioéconomie  

La biomasse : nouvelle alternative ?

Il s'agit de l'ensemble de la matière d'origine vivante soit, en d'autres termes, la fraction biodégradable des produits, déchets et résidus provenant de l'agriculture, y compris les substances végétales et animales, de la sylviculture et des industries connexes ainsi que la fraction biodégradable des déchets industriels et ménagers.


D'où provient la biomasse ?

Les principales provenances de la biomasse sont :

  • l’agriculture,
  • la forêt,
  • les milieux marins et aquatiques,
  • les déchets verts,
  • les industries et activités humaines ayant traité de la matière d'origine vivante.

 

Que peut-on faire à partir de la biomasse ?

La biomasse a de tout temps été utilisée comme combustible et comme matériau. Les applications de la biomasse comme matières premières de la chimie et comme carburants, importantes au 19ème et au début du 20ème siècle, redeviennent attractives, avec la hausse du prix du pétrole.

Bio-matériau traditionnel ou innovant :
Le bois et ses dérivés, le chanvre et autres plantes textiles, utilisés de plus en plus comme isolant y compris dans du béton composite. L'amidon de céréales ou de pomme de terre utilisé pour la production de plastiques biodégradables et de nombreux autres polymères.

Matière première de la chimie :
Tensioactifs, solvants, fluxants de bitumes, encres, peintures, résines, liants, lubrifiants, produits antigel, principes actifs et huiles essentielles utilisés en pharmacie et cosmétique.

Bio-carburants :
Les huiles de colza, tournesol, soja ou palme sont les matières premières de base pour fabriquer du biodiesel. Des biocarburants dits "de seconde génération" à partir des matières cellulosiques que sont, par exemple, la paille et le bois.

Bio-combustible pour produire de la chaleur et de l'électricité :
Le bois, sous forme de bûches, plaquettes, d'écorces, de bois de récupération, granulés ou briquettes.
La paille et résidus de culture. Diverses autres sources telles marc de raisin, noyaux de fruits, déchets d'usines papetières (liqueurs noires, boues papetières), déchets de collectivités, etc. base pour la production de biogaz issu de la fermentation de déchets.

Sponsors et Soutiens

  • Prefet Grand Est
  • Iar
  • La Marne
  • Cci Grand Est
  • Cci Marne en Champagne
  • Enterprise Europe Network
  • Agricultures Territoires
  • Chalons En Champagne
  • Innovation Champagne Ardenne
  • Arcad
  • Formule Verte

Avec le soutien financier de :

  • Chalons Agglo
  • Union Europeenne
  • Grand Est

Vous aimerez aussi :

  • Citext
  • Pchmeetings
  • Plastics Meetings